Alejandra Ribera

ribera« J’ai lu quelque part que la période de gestation d’un éléphant africain est de 645 jours. C’est approximativement le temps que ça m’a pris pour faire La boca. » – Alejandra Ribera

Après le succès de son premier opus autoproduit, Navigator, Navigather (2009), Alejandra Ribera a participé à de prestigieux festivals à travers le Canada, dont le Festival international de jazz de Montréal et le festival Luminato de Toronto. La rumeur était des plus favorables à son égard et la critique excellente, mais, alors que beaucoup de musiciens auraient senti la pression d’enregistrer un nouvel album au plus vite, Alejandra a décidé de partir pour l’Espagne.

C’est là qu’elle a composé trois chansons en espagnol. C’est également là qu’elle a pris la décision majeure de faire appel, pour son nouveau disque, au producteur montréalais Jean Massicotte (Pierre Lapointe, Patrick Watson). Deux  semaines après, la musicienne déménageait à Montréal.

Peu après son arrivée, elle a été invitée à se produire dans le cadre du spectacle hommage dédié à la regrettée Lhasa de Sela. S’en est  suivi d’une série de concerts au Printemps de Bourges avec Patrick Watson et les Barr Brothers, une collaboration avec le musicien et réalisateur Yves Desrosiers et une autre avec Arthur H. C’est d’ailleurs à l’iconoclaste auteur-compositeur-interprète français qu’Alejandra s’est alliée pour le seul duo que l’on trouve sur son nouvel album La boca, à savoir Un cygne la nuit, chanson adaptée en français par Jim Corcoran.

Somptueusement texturé, multilingue, La boca est un album qui reflète les racines de l’artiste et le chemin qu’elle a dû prendre afin de concrétiser son oeuvre. Si vous lui demandez de décrire son disque, Alejandra Ribera – qui cite parmi ses plus grandes influences Rufus Wainwright et Chavela Vargas – vous dira aussi que chacune de ses chansons parle, au fond, « du courage qu’il faut avoir pour suivre son instinct et des endroits merveilleux et étranges auxquels ce procédé peut nous entraîner ».

I want

Good night Persephone

www.alejandraribera.com
fb_icon_325x325 Twitter_logo_blue