Vérino

veinoVérino, humoriste maniant à la perfection l’art du stand-up, sera le maître de cérémonie et animateur déjanté de la Nuit Boréale !

Avec une écriture fine et hilarante, Vérino réinvente le quotidien à sa manière… de son sens affûté du détail doublé d’une imagination débordante naissent des situations absurdo-réelles où le visuel compte autant que le texte.

Vérino a remporté en 2008 le prix OFQJ (Office franco-québécois pour la jeunesse) au Festival Juste pour Rire de Nantes. Il a participé à de nombreux festivals du rire et a remporté de nombreux prix du public. A Paris, Vérino s’est produit dans de nombreux cafés-théâtres dont notamment le Théâtre des Blancs Manteaux, le Théâtre de Dix-Heures et le Théâtre du Temple…

On vous laisse découvrir quelques extraits de sa presque « pas encore succès story » écrite par la personne la mieux placée, c’est-à-dire Vérino lui-même !

« Dans un souci de motivation du lectorat (vous) j’ai décidé de démarrer cette autobiographie sur les chapeaux de roue en utilisant les mots « soudain » et « c’est alors que »:

C’est alors que soudain, je naquis. En 1982.

Gilbert Rozon fondera Juste pour rire un an plus tard à Montréal. J’étais manifestement attendu.

Mais je naquis à Nancy, j’étais manifestement attendu au mauvais endroit…

J’ai rendez-vous avec mon destin à 7 ans en voyant un humoriste à la télévision. Je n’en reviens pas. Cet adulte fait rire et surtout, C’EST SON MÉTIER !

Très rapidement, je décide d’éteindre la télé, je me rends bien compte du contexte géopolitique mondial.

Non, en fait, je ne me rends compte de rien du tout, je n’ai que 9 ans. J’ai juste envie d’aller jouer et d’ailleurs, je veux faire ça toute ma vie. »

(extraits « Pas encore success story » / www.verino.fr)