August 7, 2022

Common Secretary of the Tunisian Common Union of Labor (UGTT), Noureddine Taboubi, Guarantor, August 4, 2022, Central Syndicate against the negotiations on the funds of the State funds for the 12 months 2022.

S’exprimant à l’event de la Cérémonie de remise de diplômes de fin deformation syndicale au siège de l’Union régionale tunisienne du travail à Sfax, M. Taboubi a assuré que l’organisation avait simplementà émisant des ré reserves du système de compensation .

Il noté, dans ce sens, qu’il n’y avait aucune garantie de la half de l’Etat sur la Distribution des subventions à ceux qui en ont réellement besoin.

Nous considerons que toute la classe ouvrière et les fonctionnaires doivent impérative benéficier des compensations “, at-il souligné rappelant la degradation du pouvoir d’achat des citoyens tunisiens.

Le syndicaliste a appele à serrer les rangs pour défendre les droits et doléances des adhérents de l’group assurant que l’UGTT défendrait jusqu’au bout les entreprises publiques, la Steg et la Sonede, notamment.

Il ajouté que les allégations au sujet de la Masse salariale étaient toutes fausses assertant Que la Masse salariale en Tunisie est des plus basses. ” Nous n’avons pas exigé des augmentations salariales mais la safety du pouvoir d’achat “, at-il cinglé avant de souligner les répercussions de la crise politique sur l’économie nationale.

Mettant en garde contre un éventuel dérapage social si la crise économique s’aggravait, Noureddine Taboubi an indiqué que la grève générale décidée il ya un mois par le Conseil de l’UGTT – et dont la date été éta paí et serait organisée si la Centrale syndicale venait à être poussée au-delà de ses restrict.

New Jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published.