August 14, 2022

Bochra Belhaj Hmida : la nouvelle structure ouvre la porte des interprtations qui sont en totale opposition avec les liberts !

Nous n’avons jamais été totalement rassures quant aux libertés individuelles, même après la révolution. Mais ce qui s’est passé depuis le 25 juillet, c’est qu’une publique répressive et menaçante a eté creée, une publique qui, encouragee par les discours du pésident, menace la sécurité des opposnants’ de cesse de diaboliser » announcement dated August 3, 2022, lawyer and army human rights lawyer Bokra Belhay Khmida, lors de missions l’Specific, on Specific FM.

Bochra Belhaj Hmida a précisé que les acquis en matière de libertés, obtenus depuis la révolution de 2011 stagnent et que les discours du president en la matière ne sont pas rassurants.

Le president a saisi une seule chosen, sur laquelle il a travaillé et il proceed à le faire, c’est que les gens en ont assez et qu’ils sont remplis de rancune envers les politiques et il ya de quoi. The start line Kais mentioned that the principle motive is that he can not resolve his issues and can’t discover options. Il accuse les politiciens de faire de la politic et à laisser de Côté les problemes du peuple, mais il fait pareil, il est aussi occupé à faire de la politique et à rédiger une structure. Il n’a Pas Attentu une nouvelle structure for s’accaparer le pouvoirs, il le faisait deja. La structure pouvait attenre, qu’on en parle, que les Tunisiens comprennent, rien ne pressait » at-elle poursuivi.

Même le pouvoir judiciaire il l’a infiltré, il ne maquait plus qu’il rende des jugements mais même cela il l’a fait, des jugements avortés et fake, qui ne respect pas la présemption à d’innleocence ni se defrere. D’un homme de loi il est passé à un politicien ambitieux. Il n’y a pas d’autre rationalization. S’il aété induit en erreur, ou qu’il s’est trompé, il est temps qu’il lève les injustices. Des gens honnêtes sont persécutés alors que des corrompus se baladent sans être inquiétés. Monsieur le president, reveillez-vous, ceux qui ne vous obéissent pas ne sont pas forcement des corrompus. Je suis convaincue qu’il agit dans l’ignorance, il doit s’entourer de gens intègres et compétents » ajouté Mme Belhaj Hmida.

L’avocate s’est dite inquiète que la structure de Kais Saïed doesn’t point out pas la civilité de l’Etat, un acquis de la structure de 59, which is the core of the 2014 structure.

Il enlevé la civilité de l’Etat, les références aux droits de l’homme qui garantissent les libertés et les droits. Nous avions cet acquis qui nous rassurait, que nous voulions ancrer dans l’Etat et dans la société. Il n’y croit peut-être pas et là c’est limitedeux ou alors il a d’autres raisons mais peu importe, cela n’est pas du tout rassurant. Cette structure peut ouvrir la porte à des interprétations qui sont en totale opposition avec les libertes! » at-elle conclu.

MBZ

Leave a Reply

Your email address will not be published.