August 14, 2022

La web page reférendum est presque Tournée en Attant que les recours soient définitivement déboutés. Le fait est qu’il est sûr que la structure sera adopted, à moins que le Tribunal administratif, a la shock générale, vînt à invalid les résultats. Il ne faudra pas trop y compter, non.

La période de creux post-srutin prendra fin le 28 août. A partir de là, la structure entrera en vigueur dès l’annonce des résultats définitifs, mais le résident continuera à legiferer selon les tendencies du décret 117 relatif aux mesures exceptionnelles exceptionnelles jusqu’à l’entblé la asle de la uv à fonction la tenue legislative elections had been held on 17 December.

En Atattant le Scrutin, le président de la République compte bien nous pondre, par décret, une nouvelle loi électorale. Un président qui s’octroie de par la structure écrite par ses soins, un pouvoir étendu, pour ne pas dire absolu, accepterait-il que desformations politiques qui lui sont hostiles fassent leur entrée au parlement? Prendrait-il meme is dangerous? Une Abir Moussi qui promet que son parti travaillerait en premier sur l’annulation de la structure de Saïed au prochain parlement en acceptant le undertaking élaboré par le doyen Sadok Belaid, ne représenterait-elle pas une réelle menace au projet pré ident? The quasi-majority democratic events that oppose the undertaking, in addition to the Islamists, ne seraient-ils pas une épine dans le pied de l’édifice?

Le déclamait au Cours de sa campagne explicative de 2019 qu’il annulerait les électionslegislatives Telles qu’on les connait pour les remplacer par le système de gouvernance par les bases. Exit from direct parliamentary suffrage for candidate Syed, who requires the suppression of legislatures with a view to make a revenue set by the regional and territorial council. Pour lui, la démocratie parlementaire a échoué et est dépassée. Depuis, il mis de l’eau dans son vin en maintenant dans sa structure l’Assemblée des représentants du peuple, mais en creant son Fameux conseil régional et territory qui viendrait affaiblir le champ d’motion parlementaire. Le candidat Saïed de 2019 répétait aussi, à qui voulait bien l’écouter, que l’ère des partis est révolue et que c’est désormais l’avènement du règne du peuple sous des formes innovantses et. Il disait Que les partis sont voués à disparaitre, que c’est une web page de l’histoire qui se tourne, qu’ils sont à l’agonie et que le rôle qu’ils ont joué prendra fin dans peu de temps. Il assertait que le pluralism of the partisans disparaitra.

Pourquoi ce petit rappel? automobile il nous est nécessaire de saisir la teneur des profondes du président, qui détient actuellement tous les pouvoirs, pour mieux anticiper les prochaines étapes. Qais Stated introduced that fait savoir, au lendemain du référendum, que sa première motion sera de nous offrir un nouveau électoral code. Ses explicateurs nous disent qu’il travaillerait dessus avec l’aide d’un groupe d’consultants en droit et que l’election des membres du parlement se fera selon un srutin unnominal et en optant pour un rétrécissement des électoralesscriptions. Mais quel rôle et quelle latitude pour les partis politiques dans le système saïedien? Pour l’explicateur attitré du président, within the identify of Ahmed Chaftar, la chosen est pliée: ” Nous ne sommes pas dans un contexte de suppression des partis politiques, mais de change de leur rôle ”, affirm il lors de l’une de ses sorties médiatiques.

En l’absence d’un parti présidentiel et donc d’une majorité claire et définie au service de Saïed au parlement, le chef de l’Etat risquerait de se retrouver avec une assemblée hostile sur les souls. The villages aren’t l’arrangerait aucunement, and so forth., on the conjuguait cela à son animosité envers les partis, il est fort à parier qu’il viendrait leur couper l’herbe sous les pieds avec son electoral code. Il n’est pas à exclure que le président tente de restreindre le poids des partis en imposant des règles du jeu qui leur sont défavorables. Il n’est pas à exclure égallement que les politiques, boycotting scrutiny, comme elles l’ont fait lors du référendum, laissant insi encore une fois le champ libre à un Saïed quis n’aurille caderé.

A Leur retour des vacances, les Tunisiens auront à suivre une nouvelle saison du feuilleton politique dans lequel le président de la Résident de la Résident compte bien garder le rôle important, voire l’distinctive rôle.

Leave a Reply

Your email address will not be published.